WANER l’interview !

erwan faver

Aujourd’hui nous rencontrons Erwan Faver, alias Waner, milieu et goléador des baroudeurs des années 2000 Rencontre avec un joueur créatif au registre très complet 116 matchs 14eme joueur le plus capé, 5eme buteur avec 61 buts 10 saisons dont 8 pleines A démarré en 2002-2003 1er but contre Olympiades le 28 septembre 2003 Meilleur passeur en 2006-2007 2eme meilleur buteur en 2007, 2008, 2009, 2010 ! Waner, vous avez porté 116 fois le maillot des Baroudeurs et êtes rentrés dans le cercle très fermé des joueurs « centenaires » et êtes dans le top 5 des meilleurs  buteurs de l’histoire des baroudeurs. Qu’est ce que cela vous fait ?

Et quel maillot! assurément le plus beau du championnat qui mériterait d’ailleurs quelques étoiles de plus Est-ce une fierté d’avoir mouillé ce maillot ? Une vraie fierté, une fois qu’on a porté ce maillot, on ne peut plus en porter un autre, il vous colle à la peau… Quel joueur vous a introduit dans l’équipe ? C’est Amine qui m’a fait découvrir la Baroude avec Lolo aussi, nous sommes arrivés en plein mercato d’hiver, à l’époque contre Olympiades, quel match! un rythme de dingue sur un terrain digne des plus beaux stades anglais « The Equipment Stadium ». Joueur athlétique, créatif, doté d’un joli bagage technique, votre registre de jeu vous a fait évoluer aussi bien au milieu de terrain qu’aux avant-postes. Quel était vraiment votre poste de prédilection ? Je suis certainement plus utile au milieu mais c’est plus fort que tout, on veut tous marquer des buts en mettant des grosses patates en lucarne.

Vous avez connu bon nombre de joueurs durant toutes ces saisons.Quels sont les joueurs qui vous ont marqué ? Avec qui aviez vous une réelle complicité ?

Ah çà on en a croisé des gaziers et que des mecs biens, c’est sûrement pour çà qu’on revenait tous les dimanche…enfin presque Vous étiez au service de l’équipe comme le prouve votre sacre de meilleur passeur en 2007 mais vous affichez des stats impressionnantes avec un ratio but/match supérieur à 50%, alors comment définiriez vous votre style footballistique ? Contrôle-je cours un peu-passe dans le trou-Yes il est beau celui là! Avez-vous un idole ?Berckamp, il était trop fort ce mec Quel est votre point fort ? Je pense avoir une bonne lecture du jeu dans un championnat très serré d’un point de vue tactique  Quel était votre défaut majeur ?faire une tête Quel était votre secret pour jouer à ce niveau et être aussi régulier dans vos performances? Toujours un bon échauffement d’avant match et une lampée de calva le samedi soir, attention une pas deux! Pouvez-vous nous parler de vos preparations d’avant match ? Grosse mine….dans le but et faire des centres aux copains pour qu’ils mettent des grosses mines dans le but. Que représente l’équipe des Baroudeurs pour vous ? De chouettes rencontres, une bouffée d’oxygène, une équipe de battants même à 8 contre 11, de beaux tournois aussi, merci à Coy t’es un vrai Captain! D’après vous, si l’alcool n’existait pas, combien de fois les Baroudeurs auraient-ils été champions ? On aurait trouvé autre chose… nos adversaires aussi je pense, j’ai souvenir de quelques dimanche matins, où il fallait respecter une distance de sécurité sous peine d’être asphyxié par son adversaire direct. Regardons dans le rétro maintenant. Si vous ne deviez garder que quelques moments forts de toute votre carrière chez les Baroudeurs, ce seraient lesquels ?  Un but ? Un match ? Une beuverie ?

Les matchs sur stabilisé dure comme du caillou par -2, les matchs contre Pacé, le match contre Melesse où on fait 5/5 à 9 contre 11, tout partait mal pourtant avec la bouteille de pastaga qui éclate dans le vestiaire et Loic qui se claque dans les buts. Il y’a aussi les apéros d’après matchs, le jogging marron de Noel, que des bons moments….

Vous souvenez vous de votre premier but ?

Contre Olympiades, une frappe du gauche, je crois, j’étais content!

La concurrence était rude à l’époque avec des joueurs hors-pair comme Guirec, Xav, Nolls! Comment faisiez-vous pour lutter contre une telle concurrence et  garder votre statut de titulaire ?

C’est vrai,mais c’est une concurrence saine et un vrai plaisir de jouer avec de tels techniciens adeptes du beau jeu! Je pense qu’on peut parler de complémentarité

Suivez-vous l’actualité des baroudeurs ? Plus globalement comment allez vous ?

Je regarde les résultats toutes les semaines et sinon je me porte bien, mon maillot est bien plié sur mon étagère à côté de mon short et de mes chaussettes, je ne desespère pas de revenir taper dans la balle un des ces 4. Vous êtes-vous reconverti dans d’autres disciplines sportives depuis votre départ des baroudeurs suite à des soucis physiques?

Ben ouaih j’ai essayé la piscine, le vtt, le footing et j’ai pris 10 kg!

Pensez-vous venir coacher les baroudeurs un dimanche matin avec un ptit apero de retrouvailles?

Yes, yes mais faut que je me sorte les doigts parce que y’a plus beaucoup de matchs

Une citation ? Un coup de coeur, un coup de gueule, un coup de boule à donner ?

« J’espère que la roue va tourner » et que la baroude va remporter le titre cette année Kaiser Franck

Pensez-vous venir à la fête des 20 ans de la Baroude que nous ferons le samedi 14 juin ?

Ouaip tu peux compter là dessus!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>