BAROUDEURS-QEC 1-2

DSC_0404

 

Défaite frigorifique au stade Paul Ricard de Noyal face à une belle équipe du QEC qui nous a malmené en début de match notamment sur les contres et qui a su tenir le résultat…

Manque de réalisme, choix hasardeux, but casquette et vent glacial : les ingrédients d’un dimanche réussi sont réunis pour une prestation à l’image de notre saison : en demi-teinte

Les notes de notre rédaction

Greg : Note technique : 3 Note artistique : 9

l’avis de la rédaction : sa double envolée à la fin du match était spectaculaire mais ne masque pas les carences du gardien de la baroude. N’importe qui aurait capté sans problème ces missiles qui partaient en lucarne en toute fin de rencontre, lui a préféré les  détourner sur la barre pour le plus grand plaisir du public. Un certain sens du spectacle toutefois

JB: Note technique : 6 Note artistique : 6

l’avis de la rédaction : JB doit prendre ses responsabilités et enchainer les chevauchées sur son couloir droit. Son manque d’implication dans la finition nous coûte clairement la victoire ce dimanche. De jolis centre pour l’adversaire toutefois, beaucoup de poésie dans son jeu

Freddy: Note technique : 9 Note artistique : 2

l’avis de la rédaction : Un retard presque en avance pour Freddy qui nous a surpris en arrivant en 1ère mi-temps. Constamment débordé par l’ailier adverse, il a fait preuve d’une régularité exemplaire dans sa nullité et dans son incompréhension avec Thibault pour les interventions. Dommage qu’il n’ait pas su livrer de jolis tacles pieds décollés qui auraient pimenté la partie.

Francis : Note technique : 5 Note artistique : 7

l’avis de la rédaction : De jolis appels dans le vide pour cet stakhanoviste du demi-fond. Sa maitrise du « pointu-piqué »® a cependant apporté une touche technique à un collectif qui en manquait cruellement.
PS : sympa les rouflaquettes

Joackim: Note technique : 3 Note artistique : 10

l’avis de la rédaction : Malgré le dos bloqué, il a su nous gratifier de percées au sein de la défense adverse. Quelques problèmes de mémoire cependant, notamment lorsqu’il délivre une passe milimétrée à Thibault en oubliant que ce dernier ne sait pas conclure une action. De splendides dribbles chaloupés (sortez les sacs à vomi) sous la pression des attaquants adverses

David : Note technique : 5 Note artistique : 5

l’avis de la rédaction : Un match moyen quand on connait le niveau du joueur. David doit arrêter de se cacher derrière les excuses des problèmes physiques et prendre exemple sur le reste du groupe qui joue blessé chaque dimanche.

Erwan : Note technique : 2 Note artistique : 9

l’avis de la rédaction : Son auto-dribble avec feinte de coup du foulard ne trompe personne, n’est pas Pastore qui veut. Sa main imaginaire dans la surface ternira à jamais sa carrière sportive. Il aura à coeur de se rattraper une fois au vestiaire en proposant les bières. l’absence de noix de cajou lui coute le 10/10 en note artistique

Coy: Note technique : 4 Note artistique : 8

l’avis de la rédaction : Une passivité sans pareil. Toujours là ou il ne faut pas, il se mêle d’un une/deux entre thibault et Benjamin qui allait se conclure par un superbe but. Belle roublardise en insistant pour jouer malgré la douleur, il pousse ainsi Francis dans ses derniers retranchements pour le prix de l’assiduité sur l’ensemble de la saison

Yo: Note technique : 9 Note artistique : 3

l’avis de la rédaction : Sa reprise de vollée des 30 mètres »à la guirec » témoigne d’une confiance en soi et d’une maîtrise technique inébranlables. Constamment spectateur sur corner, il persiste à vouloir faire briller par son absence le reste du collectif. Altruiste jusqu’au bout des pieds, il ira même jusqu’à laisser de nombreuses fois la balle à l’adversaire par ses relances douteuses.

Julien: Note technique : 9 Note artistique : 3

l’avis de la rédaction : Match plein pour cette petite fouine des terrains. De jolis tire-manche en douce, une belle réclamation sur une touche merdique du QEC, pas de doute, il fait bien partie de la trempe des Van Bommel et Gattuso, ses idoles. Son manque de simulation lui coute cependant la moyenne d’un point de vue artistique.

Benjamin: Note technique : 1 Note artistique : 7

l’avis de la rédaction : Benjamin a su pallier son manque patent de technique pas des gestex d’une grande vacherie, comme sur ce tacle pieds décollés sur le n°10 adverse. D’une mauvaise foi sans équivalence, il ira même jusqu’à s’en prendre verbalement avec le libéro adverse. Et tout ça avec le sourire. Fuoriclasse.

Baptiste: Note technique : 6 Note artistique : 6

l’avis de la rédaction : Positionné plus haut qu’à l’accoutumée, il a enfin dévoilé tout son potentiel par des courses gracieuses sur son aile gauche. Belles combinaisons avec ses copains qui ne donneront malheureusement rien. Ne te décourage pas

Thibault : Note technique : 4 Note artistique : 7

l’avis de la rédaction : Quelle audace sur cette reprise alors que le gardien avait dévissé son dégagement ! Sa taille de guêpe lui permet de se faufiler dans des espaces minuscules, et son entente avec Anthony est prometteuse, comme sur cette fabuleuse action conclue par un six mètres.

Mika: Note technique : 4 Note artistique : 6

l’avis de la rédaction : Son activité permanente sur SnapChat et ses exploits sur fifa 17 ne peuvent masquer la dure réalité du terrain. quelques pertes de balle, mais aucune sur son super combo débordement côté droit, crochet intérieur : la fin d’une époque ?

Anthony: Note technique : 3 Note artistique : 8

l’avis de la rédaction : Anthony a su se mettre au diapason du reste de l’attaque en ratant une occasion en or sur un caviar de Thibault. Prétextant l’agression du gardien sur son genou sensible et délicat, il verra sa frappe finalement déviée par un défenseur. Un gros coup de bol viendra ternir sa prestation sur une frappe de mauviette qui finira au fond des filets

C’était la 100eme de Benj qu’on a oublié de fêter

C’était la 51eme de Mika au Stade Paul Ricard !

C’était l’entrée de Tibo dans le top 20 des joueurs les plus capés avec son 104eme match, il rejoint Raoul

C’était aussi la 70eme de Yo, la 90eme de Julien

 

Equipe 15

Goal : Greg

Défense Francis JB David Joakim Freddy

Milieu  Coy Julien Benj  Yo Erwan Baptiste

Attaque : Tibo Mika Anthony

DSC_0405DSC_0402

But Anthony (passe de Joackim)

DSC_0401
100eme match pour Ben !

DSC_0400

3 pensées sur “BAROUDEURS-QEC 1-2

  • 13 février 2017 à 19 h 22 min
    Permalink

    On attend la note de Coach Biboune, c’est quand même lui le principal responsable de cette défaite cinglante

    Répondre
  • 13 février 2017 à 20 h 33 min
    Permalink

    on en parle même pas tellement il était à côté de ses pompes

    Répondre
  • 17 février 2017 à 22 h 44 min
    Permalink

    Commencer le turn over à la 40è min alors que des hommes frais et dispo depuis le début de la 1ère mi-temps se caille les miches sur le banc…… Sana (ça n’à) aucun sens !!! Pr les remplaçants, Note Technique 0 (glacial !!!) Note Artistique 10 (Humour +++++ !!!!)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>